Après le sarouel....la jupe zouave.

En fait ce n'est pas tout à fait dans ce sens que ça s'est passé. Pour répondre à la question de Rose Chiffon : la petite histoire.  Anne, ma copine Anne, m’avait passé une jupe fort sympathique, jupe droite et pourtant biscornue  présentant des excroissances pour les genoux donnant ainsi de l’aisance au mouvement. Les habituées savent qu'on aime le simple, mais qu'on aime aussi le biscornu par ici ! Tellement portée qu’usée… problème : j’y avais pris goût.

Depuis de nombreux mois j’avais ce projet. Le printemps arrivant, je m’y colle enfin.

Premier essai : devant beaucoup trop large, difficile d'ajuster :  transformé en sarouel (pas mal ma foi).

Deuxième essai que voici : on se rapproche du résultat attendu.

jupe_zouave

Petit souci,  tissu coupé lors de l'atelier jeudi entre deux piapiatages avec les copines je ne me suis pas rendue compte qu'il manquait ...10 cm pour que je puisse caser mes petites fesses !  Petit bidouillage et le tour est joué. Imaginez, moulage sur popotin !

Version réalisée en coton d'ameublement avec lequel je fait mes pantalons japonais amples.

Je pense être au point pour la prochaine !